Définie comme l’étude de la conscience harmonieuse – du grec sos (harmonie), phren (conscience) et logos (étude), LA SOPHROLOGIE a été inventée par un neuropsychiatre colombien, Alfonso Caycedo, en 1960.

A la différence de la psychologie, la sophrologie ne cherche pas à connaître l’origine des pensées négatives, mais elle aide à en maîtriser les effets. 

Si la sophrologie caycédienne est la forme authentique, son succès a suscité un développement parfois anarchique des méthodes proposées aujourd’hui. En fait, la sophrologie est une gymnastique plus mentale que physique qui vise à apaiser et positiver l’état d’esprit.

Son principe est d’associer des exercices de respiration, de décontraction musculaire et de visualisation d’images positives pour se détendre, gérer son stress et prendre confiance en soi. Ces exercices s’effectuent allongé, assis ou debout. 

 

Elle est recommandée par les médecins pour soulager la douleur, se préparer à une opération chirurgicale ou encore à un accouchement. 

Une séance dure 60 min. pour le prix de 100.- CHF

Contact-Web.png
Contact-Mobile.png
Centre Therapeutique Savigny - Therapeut
Soins / Techniques
  • La Sophrologie

La sophrologie dans mon parcours de vie
 

J’ai été maman de bonne heure et me suis mariée ensuite. Pensant d’abord à ma famille, c’est tardivement que mon premier métier a été auxiliaire au ménage. Puis j’ai fait une formation Croix-Rouge et assistante en santé soins communautaires, aux aspects variés, qui m’ont permis d’être au contact des bénéficiaires de CMS. 
 

J’ai grandi dans un environnement où l’on pratiquait des techniques de sophrologie : respirer par le ventre et détourner mon esprit pour penser positif lors de douleurs était courant et bienfaisant.

C’est la connaissance de cette discipline qui m’as permis de gérer au mieux les douleurs en lien avec la maladie de la sclérose en plaque dont je souffre depuis 14 ans.
Elle ne soigne pas les maux mais détend mon esprit, et c’est déjà beaucoup.

Rien d’étonnant à ce que j’entreprenne une formation de sophrologue il y a quelques années

pour mon plus grand bonheur, aimant porter attention à l’autre.